Permanence, une collection d’estampes au CHU Grenoble-Alpes

« Permanence »

Le CHU Grenoble-Alpes est propriétaire et dépositaire d’un ensemble de seize estampes présentées pendant de nombreuses années dans la salle de conférence Gilbert Faure – Pavillon Vercors. En 2017, des travaux de réaménagement ont conduit au décrochage de celles-ci. Elles sont aujourd’hui toutes conservées dans les réserves de l’Hôpital.

Cet ensemble est issu d’un don de la part de la Fondation Pfizer. En 1993, la Fondation d’Entreprise Pfizer créée par le groupe pharmaceutique américain du même nom décide de participer à la diffusion de l’art dans les espaces publics et plus particulièrement dans les hôpitaux. Elle se consacre à la diffusion de l’art dans le cadre d’actions en faveur de la qualité de l’environnement hospitalier. Pour y parvenir, elle a proposé de pourvoir les hôpitaux publics : l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris et trente-sept hôpitaux de province), en œuvres d’art contemporain.

Le Centre hospitalier de Grenoble a reçu les tirages des 17 estampes réunies sous le nom de collection « Permanence » sur le thème du cœur. Ces œuvres sont celles de dix-sept artistes de l’après-guerre, Valerio Adami, Pierre Alechinsky, François Arnal, Ben, Robert Combas, Olivier Debré, Hervé Di Rosa, Gérard Garouste, Christian Jaccard, Peter Klasen, Ernest Pignon-Ernest, Jean-Pierre Pincemin, Gérard Schlosser, Antonio Seguí,Jésus-Raphael Soto, Vladimir Veličković, Jacques Villeglé, chacun représentant un « mouvement artistique » de cette période.

L’ensemble conservé compte huit sérigraphies, sept lithographies, un pochoir et une empreinte ayant pour thème commun le cœur.

Découvrez chaque oeuvre, accompagnée d’un portrait de l’artiste

Les portraits sont issus du catalogue de l’exposition “Permanence”.

La presse en a parlé : Article « Découvertes », du Nouvel Obs par Fabien Gruhier et Michel De Pracontal, le 06/10/1993