Spiromètre en bois Roguë

Spiromètre en bois Roguë

Spiromètre en bois, C. Rogué, 1ère moitié du XXe siècle
Don du CHU de Grenoble, ancien Service de pneumologie, coll. MGSM, n° d’inv. 1995-3-018.

Spiromètre contenu dans un caisson en bois utilisé pour déterminer la capacité respiratoire par volume d’air expiré.

Il s’agit d’un spiromètre simple, constitué d’une boîte en bois peint à double caisson interne jouant le rôle de soufflet, disposant d’une ouverture frontale et d’une trappe de lecture directe supérieure, sur laquelle apparaissent des graduations échelonnées de 0 à 7 litres. Ces graduations représentent l’amplitude maximale du volume d’air mobilisé par la fonction ventilatoire de la respiration (obtenue le plus souvent en mode expiration) et déterminent ainsi la capacité pulmonaire du patient, afin de diagnostiquer d’éventuels dysfonctionnements pathologiques.